Haut de page
FacebookTwitter



Octaryon  >  Blog  >  Animation SF / Cyberpunk / Hard SF / Space opéra  >  Les films SF du 1er semestre 2017

Les films SF du 1er semestre 2017

Publié dans Cinéma le 18/12/2016 par Octaryon
Côté science-fiction, le premier semestre 2017 nous réserve-t-il des bonnes surprises au cinéma ? C'est ce que nous allons tenter de voir avec cette liste de films SF dont les sorties sont prévues pour les 6 mois à venir.

Février 2017

Logan

Fans de la fine lame en adamantium et des supers héros, revoici notre ami Wolverine dans l’une de ses dernières pérégrinations avec Logan. Voici une version courte de ce qui nous attend : en 2024, des X-Men, il ne reste que Logan et le professeur Charles Xavier. Nathaniel Essex, quant à lui, avec sa société, sème la destruction à travers le monde. De plus, Logan voit ses capacités surnaturelles de guérison s'amenuiser. Et, pour ne rien arranger, le Pr Xavier est atteint par la maladie d'Alzheimer. Dans l’affrontement inévitable qui l’attend avec Nathaniel Essex, Logan ne peut plus compter que sur une jeune fille : Laura Kinney, un clone de Wolverine ... version féminine. En plus du combat entre super héros qui nous attend, la question pourrait également se poser de savoir quelles relations paternalistes Logan aura-t-il avec son double féminin ? Telle est, peut-être, la vraie question du film ?

 

Mars 2017

District C-11

Autant le dire tout de suite, District C-11 fera très vraisemblablement partie de la liste annuelle de films SF qui satisferont peu de monde. Le scénario semble tenir sur un timbre coupé en deux, et l’ensemble est prétexte à faire se succéder les scènes d’action. Le côté SF n’est là que pour une seule raison : l’histoire se situe en 2019. Avouez, c’est faiblard. Quelques postulats de base quand même : un monde plongé sous la loi martiale, et deux jeunes flics inexpérimentés risquant leur vie au quotidien dans le District C-11, une zone de non-droit où « la mort guette à chaque coin de rue ». La bande originale ne trompe pas et le message final semble vouloir nous dire : « Ne vous attendez pas à grand-chose quand même ». Néanmoins, c’est aussi typiquement le genre de film qui peut intéresser un certain public, fin connaisseur et cherchant encore le petit plus SF introuvable ailleurs ... ou pas. Il est néanmoins fort à parier que ceux qui auront su l’apprécier, le remercieront surtout pour les avoir aider à traverser, au mieux, un long après-midi pluvieux.

 

Ghost in the shell

Ghost in the Shell nous réserve un crossover assez particulier. Celui d’adapté l’univers cyberpunk d’un Manga SF au cinéma traditionnel. Cette saga, qui aura vu son histoire déclinée sur de nombreux médias, semble ne plus avoir de fin. Tampis, on prend quand même et on en redemande ! Sur son support classique, le manga, l’univers de Ghost in the Shell a quelque chose d’unique. Un univers abouti qui se prête donc bien à cette tentative. Gageons que la présence de Scarlett Johansson saura attirer à elle seule de nombreux spectateurs. Visuellement, l’ensemble est plus que correct. Rupert Sanders a dû bénéficier d’un bon support de la production. Une chose est sûre, le cyberpunk (qui semble marquer l’année 2017) sera au rendez-vous. Alors accrochez-vous pour une descente infernale dans le monde de la cybernétique, des méga corporations, du piratage informatique et du terrorisme international.

 

Avril 2017

Les Gardiens de la Galaxie 2

Ce deuxième opus des Gardiens de la Galaxie, à l’humour décalé toujours aussi corrosif, nous réserve certainement de passer un très bon moment. Le premier opus avait su séduire avec les mêmes armes : un ton, un background et un angle d’approche inédits pour un univers  de super héros Marvel. Sans compter les personnages particulièrement originaux et aux personnalités bien tranchées. Le space opéra continue de donc s’inviter avec plaisir dans cette débauche d’énergie revitalisante. Les situations rocambolesques vont alors s’enchaîner pour laisser place à cet humour faisant mouche à tous les coups. Certes, on prend les mêmes et on recommence diront certains, mais si on a aimé, quel mal y a-t-il à cela ? De toute façon, si le film est décevant, alors se sera au public d’en juger. Mais, est-il utile de le rappeler, ne comptez pas sur Hollywood pour abandonner un projet rentable avant d’avoir sorti l’opus de trop.

 

 

Mai 2017

Life

On pourrait croire à une pâle copie de Seul sur Mars, mais il n’est rien. C’est peut-être même du côté de Life qu’il faut regarder pour apercevoir l’éventuelle bonne surprise de ce premier semestre 2017. De son côté hard SF, la comparaison avec Sunshine, Gravity ou encore Interstellar sera inévitable. Mais Life semble se poser sur un axe qui lui est propre : celui de la recherche de la vie extraterrestre. L’instant où l’homme, pour la première fois dans son histoire, y est confronté pour de vrai. La bande annonce laisse également apparaître un petit côté claustro-panique à la Alien. Visuellement, le film a l’air de largement tenir la route, ce qui est un plus évident pour garder un côté réaliste intact. A voir si le scénario ou le jeu des acteurs auront su garder cette bonne première impression. C’est en tout cas ce qu’on lui souhaite.

 

Alien : Covenant

Après Alien 1 : le 8ème passager et Prometheus, Ridley Scott revient à l’un de ses univers de prédilection avec un film d’animation, Alien : Covenant. Dans un vaisseau du nom de, Covenant justement, l’équipage se dirige vers une planète qui s’avèrera bien moins paradisiaque que prévue. Une fois sur place, ils rencontreront David l’androïde, seul survivant de la mission Prometheus. La bande annonce nous renvoie directement vers l’atmosphère angoissante vécue par Ripley lors de sa première confrontation avec l’Alien. Cet opus semble donc vouloir construire un pont entre Prometheus et la saga Alien. Le choix du film d’animation est assez surprenant de la part de Ridley Scot. Pourtant, avec un tel réalisateur, gageons qu’une bonne surprise peut néanmoins nous attendre au tournant.

 

Le 2ème semestre 2017 nous réserve lui aussi son lot de films SF particulièrement attendus, comme Blade Runner 2049  actuellement prévu pour octobre 2017, mais aussi : The Six Billion Dollar Man, un remake de la série "L'Homme qui valait 3 milliards", avec le fameux Steeve Austin, et Mute un film dont l'histoire se passe dans un berlin futuriste.

Les vacances ayant déjà commencées, l'équipe d'Octaryon en profite pour vous souhaiter de très bonnes fêtes de fin d'années.

Tous les commentaires

Actualités des membres

Rechercher